Douleur talon

Douleurs talon

Un choc, une inflammation sont source de douleurs au talon. Elles entrainent des raideurs dans toute la zone. On les soulage avec ces exercices.

Pourquoi ça marche?

Eytan Beckmann OstéopatheLes douleurs de talon ont diverses origines: tendinite Achilléenne (du talon d’Achille), aponévrosite plantaire (inflammation des tissus de soutien de la voûte plantaire), épine calcanéenne (excroissance osseuse apparaissant sous le talon)… Tous entraînent des tensions dans les autres tissus du pied, un membre à la mobilité très fine, articulé par 26 os et leurs ligaments et muscles. En les détendant, on agit à la fois sur les tensions et les douleurs.

Pratiquez-les régulièrement pour votre confort. Ils sont réalisable par tous, à l’exception des personnes ayant des douleurs pouvant s’aggraver ou lors de contre-indications médicales. Pour chaque exercice, maintenez la position jusqu’à ressentir une légère tension, puis, relâchez en respirant normalement. Ecoutez-vous, ne forcez pas et en cas de douleurs demandez conseil à votre praticien.

Les conseils et exercices figurant sur ce site sont donnés à titre d’information et ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation auprès d’un praticien qualifié.

Douleur talon

On s’y met

Douleurs au talon

On étire ses mollets

  1. Debout, placez les mains à la hauteur des épaules sur un mur et posez un pied devant l’autre, le pied avant à environ 30 centimètres du mur.
  2. Pliez légèrement le genou avant jusqu’à sentir un étirement dans la jambe arrière tout en conservant le dos droit.
  3. Relâchez puis recommencez.

Consignes : 8 répétitions. Bienfaits : Cet étirement cible les muscles à l’arrière de la jambe pour diminuer leurs tensions.
Variante : Sans changer de position, fléchissez légèrement la jambe arrière et effectuez le même mouvement.

.

 


Douleurs au talon

On détend sa voûte plantaire 

  1. Confortablement assis sur une chaise, posez un objet rond (comme une boîte de conserve) sous la voûte de votre pied.
  2. Faites le rouler en bougeant le pied d’avant en arrière, puis de gauche à droite pendant quelques minutes.

Consignes : 2 répétitions par jour.
Bienfaits: Cet automassage soulage les muscles sous le pied pour les diminuer tensions de l’aponévrose plantaire.
Variante :
Utilisez une balle de tennis pour modifier les zones d’appui.


Talalgie

On étire ses plantes de pieds

  1. Placez une serviette sous l’arche
    de votre pied et tirez la lentement vers vous, sans fléchir le genou.
  2. Maintenez la position pendant 30 secondes et recommencez avec l’autre pied. 

Consignes : 
3 répétitions de chaque côté. 
Bienfaits :
Ce geste étire l’aponévrose plantaire et calme les zones douloureuses
Variante :
Dans la même position, orientez légèrement la plante du pied vers l’extérieur. 

 


étirement aponévrose plantaire

On masse sa voûte plantaire

  1. Assis, posez un pied sur la cuisse opposée.
  2. Aggripez la base de vos orteils et tirez-les vers le haut, puis massez délicatement la voûte plantaire avec de la crème hydratante ou de l’huile essentielle. 

Consignes :
Massez pendant 3 minutes minimum
Bienfaits :
Cet exercice masse et soulage les muscles sous le pied pour les soulager de leurs tensions liées à des épines calcanéennes. 
Variante : 
Maintenez les orteils vers le haut pendant 15 à 20 secondes pour étirer les muscles sous le pied.