Beaucoup d’entre vous ont déjà entendu leur praticien dire :
« Même si vous n’avez pas mal, il est tout de même intéressant de faire un bilan en prévention ! »

En effet, l’usure du corps est silencieuse et peut ne pas être démonstrative. Pour cette simple raison, il est intéressant de passer sous le « scan » de la main d’un ostéopathe.

 

 

Bilan prévention ostéopathique

 

Prévention ostéopathe Paris

Il est temps... de faire le bilan

L’ostéopathe va enquêter et déceler des signes avant-coureurs d’une atteinte ou d’un trouble fonctionnel. Son attitude va être sensiblement la même que celle qu’il adopterait si vous aviez une douleur : prendre le corps dans son ensemble, déceler des pertes de mobilités ou des trop-pleins de mobilité, déceler des muscles qui, ici et là, sont spasmés, tendus, contracturés, ou qui ne remplissent pas leur fonction comme ils le devraient. Tout simplement, comprendre les dysfonctionnements du corps dans sa globalité ! Les outils utilisés restent les mêmes, aussi bien l’anamnèse, l’évaluation clinique que le traitement.

 

D’après René Leriche, physiologiste et chirurgien vasculaire du début du XXe siècle : « La santé est la vie dans le silence des organes. » Le silence n’est pas uniquement une douleur qui se tairait, c’est aussi le silence d’une physiologie qui se produirait correctement et confortablement. De ce fait, examiner une douleur est une chose, mais examiner un organisme pour comprendre sa physiologie en est une autre. C’est ainsi que l’ostéopathe va mettre à profit toutes ses compétences pour comprendre votre corps et lui redonner, au mieux, ses propres capacités afin qu’il s’adapte quotidiennement aux contraintes exercées par l’environnement en prévention des douleurs. Il vous conseillera, si besoin, de consulter d'autres professionnels de santé (podologue, kinésithérapeute, médecin généraliste, pédiatre, psychologue, rhumatologue, orthodontiste...) pour compléter votre prise en charge.

Le bilan est une consultation ostéopathique à visée préventive. En moyenne, il est conseillé de faire un ou deux bilans par an.

correction ostéopathe en prévention