Je souffre de maux de tête

Les « céphalées », plus communément appelées maux de tête sont parmi les motifs les plus répandus dans notre société. Ils peuvent avoir de nombreuses causes différentes (stress, coup du lapin, problèmes ophtalmiques, sinusites, travail orthodontique, etc.). Parce que d'autres facteurs plus sérieux peuvent les occasionner, il est important de reconnaître le mal de tête dont vous souffrez, afin de différencier les maux de tête communs de ceux causés par une pathologie plus sérieuse. Votre ostéopathe va donc, grâce à la palpation, identifier les causes des restrictions neuro-musculo-squelettiques crâniennes et viscérales en présence, avant d'entreprendre le traitement le mieux adapté. 

Maux de tête : quelles causes ?

Les deux types de céphalées que l'on trouve le plus souvent sont la céphalée de tension et la migraine, toutes sans gravité, mais gênantes et douloureuses.

En règle générale, la céphalée de tension, la plus courante, est due à une trop forte tension des muscles de la nuque et du cou qui s’attachent au crâne et à la face. On l'observe souvent chez les patients en période de surmenage, de stress physique ou psychologique.

La migraine est définie comme une douleur d'une partie du crâne (mot dérivé des mots grecs Hêmisus /demi et de cranion /crâne qui s'est transformé en « migraine »). Pour que le diagnostic de migraine soit posé par votre médecin, vous devez avoir souffert d’au moins cinq épisodes douloureux pendant lesquels certaines des caractéristiques spécifiques à la migraine doivent être retrouvées (nausées, vomissements, intolérance à la lumière ou au bruit).

Même si la céphalée de tension est très différente de la migraine, il arrive qu’elle précède la crise migraineuse et qu’elle en soit le déclencheur. Pour cette raison, les exercices qui suivent sont tout-à-fait indiqués dès les premiers symptômes !

Exercices pour soulager son mal de tête

Les céphalées de tension seraient dues à des contractions excessives de muscles péri-crâniens. Des exercices permettent de les détendre et de les soulager, sans médicament.

Quels sont les symptômes ressentis?

Symptômes d'une migraine :

  • La douleur est localisée d'un côté seulement,
  • elle est dite « pulsatile » -sensation d’avoir le cœur qui bat dans la tête- ;
  • elle peut avoir une intensité de modérée à sévère et peut durer de 4 à 72 heures.
  • Elle peut s'accompagner de nausées ou de vomissements et d'une gène à la lumière et au bruit.
  • Elle est amplifiée par un effort ou par les activités quotidiennes (marche, monter les escaliers…).

Specialiste migraine osteopathe Paris

Symptôme d'une céphalée de tension :

  • Une douleur continue, modérée et diffuse touchant le crâne et le cou,
  • une impression d’avoir la « tête dans un étau », sensation globale de « crâne qui se ressert », et de tiraillement derrière les yeux,
  • Elle est souvent associée à une anxiété et à une contracture des muscles du cou avec une impression de tête vide et des difficultés de concentration ou au contraire de tête lourde
  • La douleur n’augmente pas à l’effort,
  • elle n'est accompagnée ni de nausées ni de vomissements,
  • mais plutôt de tensions au niveau de la nuque et des épaules.
  • Elle augmente en période de stress et se calme durant les moments de détente.

L'ostéopathie, une solution contre les maux de tête ?

Les céphalées, migraines ou de tension, peuvent être soulagées temporairement en phase aiguë par une prise médicamenteuse. Au-delà, la quasi-totalité des maux de tête peuvent être traités par votre ostéopathe grâce à une palette de techniques manuelles douces et adaptées. Après avoir tenté d'identifier la cause de vos douleurs en recherchant les zones de restrictions de mobilité et de tensions, il a pour objectif d'éteindre les tensions musculaires et d'améliorer la vascularisation au niveau du crâne, de la mâchoire, du dos ou de la périphérie. Cette prise en charge sera complétée par un regard porté sur le corps dans sa globalité grâce à une évaluation d'éventuels désordres fonctionnels dans les domaines suivants :

   Troubles visuels ;
   Troubles lors de la mastication ;
   Troubles de la posture ;
   Faiblesses musculaires ;
   Troubles de la respiration ;
   Stress.

Quelques conseils pour prévenir vos maux de tête

Même s'il vous est difficile d’identifier les causes ou les mécanismes déclencheurs des vos céphalées de tension ou de vos migraines, les conseils suivants, assez simples à respecter, devraient vous permettre d’en diminuer la fréquence ou l’intensité.

Céphalée de tension ostéopathie

  Essayer de diminuer son niveau de stress. Pour cela, utilisez des techniques de relaxation simples, accessibles à tous. Elles sont presque toujours basées sur la respiration.

  Faire une activité sportive. Une telle pratique régulière permet de diminuer la fréquence et l’intensité des crises douloureuses. Si vous n’êtes pas sportif, essayez la marche, le vélo ou la natation, des activités faciles à pratiquer par tous.

  Être attentif à sa posture. Veillez à adopter la position la plus ergonomique et confortable possible au quotidien, que se soit devant votre ordinateur ou devant la télévision : n'être ni trop droit ni trop voûté, et surtout pas dans une posture asymétrique.

  Consulter un ophtalmologue. Une consultation annuelle vous permettra d'éviter les troubles ophtalmiques qui peuvent être responsables de nombreux maux de tête.