Syndrome de Raynaud

Syndrome de Raynaud

Les changements rapides de température peuvent déclencher des troubles de la circulation sanguine des extrémités du corps et notamment des doigts déclenchant le syndrome de Raynaud. Ils deviennent alors blancs et insensibles ou douloureux et peuvent même gonfler et bleuir avant de reprendre leur couleur normale. Ces exercices visent à calmer ce trouble et ses conséquences pour limiter les douleurs.

Pourquoi ça marche?

Eytan Beckmann Ostéopathe

Le syndrome de Raynaud correspond à un dysfonctionnement vasomoteur temporaire de la circulation du sang au niveau des extrémités du corps (doigts, nez, oreilles). Il est du à la vasoconstriction (contraction réversible) des vaisseaux sanguins, entrainant une diminution de l’apport en sang et en oxygène responsable des symptômes.

Durant une courte période (quelques secondes à quelques minutes), le syndrome de Raynaud (aussi appelé phénomène de Raynaud) est déclenché par un rapide changement de température, une exposition au froid ou à l’humidité et par le stress ou des émotions intenses. Les doigts deviennent alors froids, blancs et insensibles pendant quelques minutes (phase ischémique). Une fois la crise terminée, la circulation du sang reprend. Suit alors la phase suivante (asphyxique) durant laquelle les doigts deviennent bleus et des picotements s’y font ressentir pendant quelques minutes. Enfin, durant la dernière étape (phase de récupération), les doigts rougissent jusqu’à retrouver leur couleur normale. Ils peuvent alors gonfler et devenir douloureux avant de revenir à la normale.

Il existe des solutions simples pour éviter l’apparition de ces crises:

  • Eviter les changements brusques de température
  • Se protéger du froid. En portant des gants, de grosses chaussettes ou des chaufferettes électriques par exemple
  • Arrêter de fumer (le tabac influe sur la vasoconstriction)
  • Pratiquer une activité physique pour diminuer les effets du stress
  • Faites de la relaxation pour mieux accepter les émotions fortes.

En cas de crise touchant les doigts: réchauffez-les en les mettant dans de l’eau tiède jusqu’à ce qu’ils retrouvent une couleur normale. Attention à ne pas vous bruler si l’eau est trop chaude! Si vous ne pouvez pas, glissez les mains sous votre pull, en contact avec la peau du ventre pour profiter de sa chaleur. Vous pouvez aussi les mettre entre le bras et le thorax, sous les aisselles. Pratiquez les exercices ci-dessous, à mains nues ou avec des gants.
Si la crise touche vos pieds: piétinez sur place sur la pointe des pieds pour activer le retour sanguin.

Si des douleurs apparaissent lors de ces exercices, arrêtez les afin de consulter votre ostéopathe ou votre professionnel de santé…

Les conseils et exercices figurant sur ce site sont donnés à titre d’information et ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation auprès d’un praticien qualifié.

Exercice Acrosyndrome

On s’y met

Syndrome de raynaud

On pousse ses doigts

  1. Placer les mains face à face, avec les doits en miroir (index contre index, majeur contre majeur…).
  2. Appuyez de manière progressive pour écraser vos pulpes les unes contre les autres pendant 20 secondes puis relâcher.

Consignes: 3 répétitions de 20 secondes.
Bienfaits: Active la circulation sanguine et réchauffe l’extrémité des doigts 

 


Syndrome de raynaud

 


On serre les poings

  1. Serrer les poings en veillant à placer le bout des doigts dans le creux des paumes.
  2. Maintenir la pression 10 secondes puis relâcher.
  3. Recommencer la même opération.
Consignes: 3 répétitions.
Bienfaits: Active la circulation sanguine et réchauffe les mains et les doigts lors de syndrome de Raynaud.

 


Syndrome de raynaud - Acrosyndrome

 

On écrase ses doigts

      1. A l’aide du pouce et de l’index, écraser les doigts en crise les plus froids pour activer la circulation du sang.

Consignes: Ecraser les doigts pendant 15 à 30 secondes.

 


Syndrome de raynaud

 

On attrape ses poignets

  1. Attrapez les avants bras opposés (la main droite attrape la face interne de l’avant bras gauche et la main gauche la face interne de l’avant bras droit).
  2. Serrer progressivement les doigts comme pour écraser vos avants bras pendant 10 secondes puis relâcher.
  3. Recommencer 4 fois l’exercice.

Consignes: Répéter 4 fois en espaçant les séries par 15 secondes de repos.
Bienfaits: Active la circulation sanguine et réchauffe les doigts lors de syndrome de Raynaud.