Exercice diaphragme osteopathe

Exercice de respiration

Apprendre à respirer avec son diaphragme

La respiration diaphragmatique est naturellement lente et profonde. En contrôlant l’expansion (inspiration) et la contraction (expiration) des poumons, elle offre de nombreux bienfaits physiologiques…

  • Bon fonctionnement des organes digestifs (absorption des aliments, élimination des déchets).
  • Diminution des rythmes respiratoires et cardiaques donc de la tension artérielle.
  • Relaxation et diminution de l’anxiété.
  • Détente musculaire et respiratoire.

Beaucoup de personnes rentrent le ventre à l’inspiration et le gonflent à l’expiration. Les conséquences peuvent alors être néfastes :

  • Multiples dysfonctions articulaires, musculaires et tissulaires (douleurs cervicales, lombaires et parfois thoraciques) qui peuvent conduire à un trouble postural.
  • Douleurs rachidiennes (vertébrales).
  • Hernie hiatale fonctionnelle.
  • Troubles digestifs.
  • Sentiment de respiration incomplète, spasmophilie.
  • Douleurs ou oppressions au niveau du plexus solaire.
  • Anxiété, angoisse.

Pourquoi ça marche?

Les exercices ci-dessous visent à détendre le muscle diaphragmatique, indispensable au mécanisme respiratoire. Pratiquez le quotidiennement pour en ressentir les bienfaits!

Réalisez cet exercice tous les jours, pendant cinq minutes, de préférence le soir au coucher. Vous pourrez ensuite le réaliser quand vous le souhaitez, sans avoir besoin de vous allonger sur le dos.

Les conseils et exercices figurant sur ce site sont donnés à titre d’information et ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation auprès d’un praticien qualifié.

 

On s’y met

Exercice de respiration diaphragmatique

  1. . Installez-vous confortablement sur le dos. Mettez un coussin sous votre tête et pliez vos jambes. Posez une main sur le ventre, l’autre sur la poitrine. Respirez lentement et calmement tout en vous laissant habiter par une image relaxante.
  2. Inspirez en gonflant votre estomac et comptant “1…2…3…4…5“. Cela aidera votre diaphragme à descendre et laissera à vos poumons assez d’espace pour se remplir. La technique consiste à repousser la main vers le plafond avec votre ventre.Respiration diaphragmatique
  3. En expirant, contractez les muscles de votre abdomen “1…2…3…4…5“. Vous sentez alors le diaphragme remonter vers la poitrine afin de vider les poumons de l’air résiduel qui s’y trouve. Le ventre se dégonfle et se creuserespiration diaphragmatique
  4. Veuillez noter que, techniquement, votre main sur la poitrine ne devrait pratiquement pas bouger. Après avoir pratiqué cette forme de respiration pendant quelques minutes, levez-vous lentement, sinon vous pourriez vous sentir étourdi, à cause de l’augmentation de la quantité d’oxygène dans votre sang.
  5. Essayez d’adapter cette forme de respiration lorsque vous êtes assis ou debout. À chaque moment où vous respirez profondément, veillez à le faire sans bouger le haut de votre poitrine ou les muscles de vos épaules. 
  6. Utilisez cette forme de respiration lors de vos exercices de relaxation. Vous constaterez probablement que cette respiration peut vous aider à vous relaxer avant ou pendant des situations tendues.Il est possible d’éprouver un sentiment d’inconfort au départ. Ce type de respiration est toutefois naturel pour le corps qui s’y ajustera.

CONSIGNES
Durée : 30 respirations (inspir + expir).
BIENFAITS
Cet exercice de respiration relâche les tensions du muscles diaphragme pouvant perturber les lombaires, intervenir lors douleurs cervicales ou de troubles digestifs (constipation/diarrhée/ballonnements…) ou dans les mécanismes de stress chronique.

VARIANTE
Peut être réalisé assis, debout ou même en marchant…

Découvrez tous ces exercices… et bien d’autres dans mon dernier livre – “SOS Ostéo”

Livre SOS osteo