colopathie fonctionnelle osteopathe

4 exercices pour soulager ses troubles digestifs

Le ventre est une zone molle sur laquelle on peut intervenir manuellement en cas de tensions, de ballonnements, de constipation... Ces 4 exercices soulagent efficacement les troubles digestifs fonctionnels.

Pourquoi ça marche ?

Le tube digestif est entouré de muscles qui favorisent le péristaltisme, c’est-à-dire les mouvements qui font progresser les aliments de notre bouche jusqu’à notre anus. Quand ce cheminement est perturbé, on peut ressentir des ballonnements, une constipation, des diarrhées, une sensation de ventre lourd ou gonflé, ou encore une grosse fatigue quand le foie est surchargé. Ces exercices permettent :

  • de localiser les zones de tensions et de les mobiliser pour relancer et stimuler la digestion,
  • de masser et de soulager les tissus du système digestif pour là encore améliorer la digestion ou stimuler le transit.

Mais attention, ces exercices ne peuvent pas être pratiqués en cas de grossesse ou de pathologies digestives (tumeurs digestives, cirrhose, hépatites, ulcères…).

Les conseils et exercices figurant sur ce site sont donnés à titre d'information et ne sauraient en aucun cas remplacer une consultation auprès d'un praticien qualifié.

On s'y met

On localise les tensions abdominales

Exercice osteopathie mal au ventre Troubles digestifs

  1. S’allonger confortablement sur le dos, les genoux fléchis, un coussin sous la tête.
  2. Palper délicatement l’abdomen en enfonçant progressivement les doigts à la recherche de zones de tension (ou de masses palpables) et de points douloureux. Les tensions sont plus facilement perceptibles lors de l’expiration.
  3. Pour éviter les crispations musculaires réflexes, appuyer avec la pulpe des doigts, les mains à plat.

Durée : 5 min
Bienfaits : permet de déceler les zones de tensions et les régions douloureuses de l’intestin grêle (au milieu) et du colon (à droite, en haut et à gauche de l’abdomen). Et de mobiliser les contractions musculaires ou les matières fécales stagnantes.
Variante : palper avec les deux mains l’une sur l’autre pour avoir plus de force et être capable de mobiliser plus profondément.

 

 

On stimule le système digestif

  1. S’allonger confortablement sur le dos, les genoux fléchis, un coussin sous la tête.
  2. Placer les mains l’une sur l’autre à proximité du nombril et masser délicatement le ventre en réalisant des mouvements circulaires avec la paume, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  3. Démarrer par de petits cercles puis agrandir progressivement le mouvement. L’intensité du massage doit être progressive et sans douleur.

Durée : 10 minutes 1 à 2 heures après un repas et/ou avant de se coucher.
Bienfaits : stimule le fonctionnement de l’appareil digestif en cas de constipation et permet d’évacuer les gaz en cas de ballonnements.
Variante : pour faciliter le massage, appliquer une crème sur le ventre.

Exercice osteopathie Troubles digestifs

 

On détend l’abdomen

Exercice osteopathie Troubles digestifs

  1. S’allonger confortablement sur le dos, les genoux fléchis, un coussin sous la tête.
  2. Inspirer profondément par le nez en gonflant au maximum le ventre.
  3. Bloquer la respiration pendant 3 secondes.
  4. Expirer à fond par la bouche en creusant le ventre.

Durée : 5 min. Une à deux heures après les repas, surtout si on a des ballonnements, problèmes de constipations, épisodes de stress, ou des sentiments de respiration incomplète ou d’autres troubles digestifs.
Bienfaits : soulage les tensions abdominales, améliore le transit et diminue les rythmes respiratoire et cardiaque. Dès qu’on commence à le faire, le ventre se détend et gargouille !
Variante : on peut réaliser ce massage de l’abdomen par la respiration partout, debout ou assis, en toute discrétion.

 

 

On améliore la digestion

  1. S’allonger confortablement sur le dos, les genoux fléchis, un coussin sous la tête.
  2. Poser les mains à plat sur les dernières côtes à droite, en regard du foie.
  3. Inspirer puis expirer lentement en appuyant progressivement sur la zone avec les mains. À la fin de l’expiration, faire “vibrer” les mains pendant 3 secondes.
  4. Relâcher pendant 15 secondes puis recommencer.

Répétitions : 2 à 3, à réaliser 1 à 2 heures après un repas lourd.
Bienfaits : stimule le fonctionnement du foie en le « dégorgeant » manuellement des toxines contenues dans le sang, améliore la digestion et accélère la dégradation de l’alcool.
Variante : si la vibration est douloureuse, la remplacer par un massage de la zone lors de l’expiration.

Exercice osteopathie Troubles digestifs